Transmis par Amour, Pour l'Amour...

Ma 1ère expérience " de mort imminente"

A eu lieu lors de mes 19 ans. J’ai été électrocuté par un téléviseur neuf. L’écran ne jouait pas son rôle d’écran, l’électricité statique passait au travers.

Lors de son installation, je passais dans un petit couloir qui se trouvait à environ trois mètres d’elle, machinalement j’ai regardé les installateurs la régler, j’ai vu les interférences …

Je me suis sentie comme attirée, aimantée, j’ai fait marche arrière pour me retrouver en face d’elle,  voilà le dernier souvenir en conscience. Mes amis m’ont racontés qu'ensuite j'avais allongé mon bras droit devant moi, j’ai avancé doucement, arrivée à une dizaine de centimètres du poste, j’ai basculé à terre sans connaissance…

Les pompiers ont été appelés, pour moi toujours aucune conscience jusqu’à ce qu’ils m’installent dans l’ambulance, là de suite, je me suis vue au dessus du véhicule, je voyais mon corps allongé en dessous et les pompiers qui s’occupaient de moi.

Je ne ressentais aucune appréhension, ni peur, j’essayais seulement de communiquer avec eux, mais je me suis très vite aperçue qu’ils ne m’entendaient malheureusement pas…

Mon souci n’était pas de savoir ce que j’avais, pourquoi j’étais  dans cette ambulance, la seule chose qui m’importait… était qu’il me transporte dans l’hôpital de ma ville car je voulais que mes copines et copains puissent venir me voir facilement, beaucoup n’avaient pas encore de voiture.

Ce qui est surprenant est que, l' accident est arrivé à côté de l’hôpital, ce qui veut dire que  j'avais une conscience mais pas celle là , sinon je ne me serais pas souciée de cette éventualité, sachant qu' automatiquement je serais dirigée vers celui-ci .

J’ai fait le voyage jusqu’à l’hôpital au dessus de l’ambulance, arrivée vers l’entrée, j’ai vu un des pompiers me prendre la main physique en me disant « ne te fais pas de souci Annie, tout va bien se passer »

Inutile de vous dire qu’après mon rétablissement, je suis allée voir le pompier que je connaissais pour lui demander s’il faisait partie du groupe d’intervention lors de mon accident. Il a confirmé et m’a même dit qu’il m’avait pris la main à l’entrée de l’hôpital en me disant mot pour mot la fameuse phrase que j’avais entendue, ce qui m’a conforté dans ma vision.

Je me suis ensuite vue franchir la porte de l’hôpital et après le noir complet, plus rien du tout.

Puis, je me suis sentie aspirée dans un grand tunnel qui avait la forme d’une grosse corne d’abondance, sur le côté droit se trouvait de petites lucarnes qui laissaient passer un peu de clarté. A ce moment là, je me suis dit « mais je suis dans le tunnel de la mort », sans m’angoisser, c’était plus une constatation..D’autre part, je ressentais bien que je ne pouvais rien contrôler, je me sentais vraiment aspirée.

J’ai aperçue une lumière vers le sommet, ce qui m’a fait penser que j’approchais de la sortie. C’était effectivement ça. Je me suis retrouvée installée à la sortie du tunnel,sur un magnifique nuage de grosses boules de ouate, toutes de couleurs différentes, que des tons pastel, des jaunes, des verts d’eau, des bleus, des roses, des blancs…tout était très lumineux, je ne sentais que le haut de mon corps jusqu’à la taille posé sur ce nuage, mais comme j’étais bien  ...

J’étais déjà très émerveillée de me sentir dans cette douceur sur cette palette de couleur, je me demandais où je pouvais bien être ?

J’ai eue envie de regarder en bas et là l’émerveillement était encore supérieur. Je voyais une prairie d’un vert lumineux avec des fleurs éclatantes en couleur, puis j’entendais un petit ruisseau chantonner en ruisselant vers le bas. En examinant un peu plus, je m’aperçu que ce paysage apparaissait sur ma droite avec une petite colline plus haut.

Je m’interrogeais sur le fait de ces couleurs incroyables, comment autant de beauté pouvaient exister ? Comment se faisait-il que je n’avais encore jamais vu une telle merveille ?

J’ai pris rapidement conscience, de la raison pour laquelle tout  était aussi merveilleux, c’était que tout était vivant, l’eau chantonnait parce qu’elle était très heureuse de venir hydrater la Terre qui elle, était de ce fait recouverte d’une herbe très vivante, saine et très  verdoyante, permettant ainsi aux fleurs de magnifier leur joie d’exposer leur beauté par un panel de couleurs éclatantes.

J’étais très touchée par ce ressenti de la vie en toutes choses et par le fait de comprendre ce processus, cette harmonie, cette unité …que de bonheur .

Je me régalais encore un peu de toute cette symbiose et de qu’elle dégageait en énergies et en moi.

Mon regard se porta sur la gauche et au même moment je sentis mon petit nuage commencer à monter  tranquillement, tout en douceur vers une lueur plus importante. J’étais très sereine et impatiente de voir la suite. Là, j’ai aperçu une grande arche lumineuse qui irradiait tout autour d’elle, je fus très impressionnée par cette très belle et forte lumière blanche, très lumineuse mais qui ne m’aveuglait pas, je ressentais beaucoup de douceur, de chaleur agréable, accueillante, bienveillante, pleine d’Amour, très, très attirante...Je continuais à m’en approcher en étant  impatiente d’être auprès d’elle, presque avec joie de me jeter en elle, en arrivant auprès d'elle, j'apercu sur sa gauche  un magnifique gros chêne.

De suite, je me suis dit que j’allais me poser un instant au pied de ce chêne pour examiner un peu ce qui se passait auprès de cette belle lumière (cela correspond bien à ma personnalité sur Terre, je réfléchis avant d’agir).

En conscience, j’ai eue que si je passais sous cet arche de lumière, je ne pourrais pas revenir sur Terre. Je l’ai bien entendu et compris mais j’étais quand même très attirée …

Je me suis assise au pied de ce chêne en me posant la question suivante : "qu’est ce qui se passe si je ne retourne pas sur Terre ? " Et là, de suite j'ai vu mon fiancé en pleurs très affecté par mon départ et étonnamment le film de sa vie s’est déroulé derrière lui, j’ai pu constater que plus tard (sans pouvoir définir dans combien de temps exactement, mais ce n’était pas important), il allait rencontrer une autre jeune fille avec qui il allait être très heureux. Je me suis donc sentie rassurée !!!

Puis j’ai pensé à mes parents et là idem, j'ai vu le film de leurs vies défiler derrière eux. Je les ai vus  effondrés, accablés par mon départ et j’ai pu constaté que pour eux c’était beaucoup plus difficile, qu’au fil des ans, certes ils continuaient à vivre tant bien que mal mais qu’au fond d’eux il restait à jamais cette blessure dans leurs cœurs…

Pour moi, l' important était qu’ils puissent quand même tous  continuer leurs vies... Je ne voyais pas de suicide , cela m’apporta un  grand réconfort, une paix intérieure qui me permettait d’éprouver de la joie, pour pouvoir pénétrer en toute sérénité  dans cette douce et belle lumière d'Amour bienveillante…

J’éprouvais un tel bonheur de partir vers cette belle perceptive, que c’est le cœur plein d’Amour que je me suis dirigée vers elle, très, très heureuse et impatiente de la traverser…

Et surprise !!! Je me suis réveillée dans un lit à l’hôpital et là l’horreur, les murs de la chambre m’apparaissaient gris et ternes, alors qu’ils étaient blancs, tout était triste. J’ai hurlé « Oh là là ! Je suis revenue ». Une infirmière s’est approchée de moi pour me demander d’où j’étais revenue et là instantanément une petite voix m’a dit «  surtout ne dis rien, sinon tu vas te retrouvée en hôpital psychiatrique »

Je me suis reprise de suite pour lui demander ce que je faisais ici, elle m’a expliqué que j’avais eue un accident, une électrocution …

Voilà le récit de ma première expérience.

Inutile de vous dire que lorsqu’on vit ce genre d’expérience, la vie est totalement différente après.

Je me suis posée beaucoup de questions sur le pourquoi et comment vivre maintenant avec ce ressenti intérieur sans pouvoir en parler autour de moi.

J’ai essayé de reprendre le cours de ma vie, pas facile de paraître comme tout le monde en ayant ce secret et surtout la nostalgie de ce lieu lumineux et tellement rempli d’amour.

2ème expérience de mort imminente

A l’âge de 29 ans, un après-midi d’été où j’étais avec mon compagnon dans une petite crique sauvage près du lac, nous sommes partis nager, nous chahutions dans l’eau lorsque j’ai coulé à pic (sans aucune explication).

Mon ami qui était un bon nageur a essayé à maintes reprises de me remonter mais il m’a rapporté, qu'à chaque fois je l’entraînais avec moi…Il était donc obligé de se défaire de moi pour remonter respirer !!!

Moi, pendant ce temps j’étais tranquille, je ne me doutais pas du tout de ce qui était en train de se passer (Je vivais ma deuxième expérience de mort imminente sans en avoir conscience).

J’avais devant moi un très grand écran où je voyais ma vie défiler depuis mon enfance, les images passaient très, très vite et surprise elles s’arrêtaient sur certaines situations qui n’étaient pas très bien… Personne n’était là pour me dire «  tu vois ce que tu as fait n’est pas bien », non c’était ma propre conscience qui me montrait et me faisait ressentir le négatif de l’action. Un exemple : Je me suis vue dire une parole à quelqu’un et de suite c’était comme si je suivais la vibration de cette parole pour pénétrer en l’autre et là instantanément j’étais l’autre et je ressentais la blessure que cette parole créait. C’était impressionnant, surtout la rapidité d’une telle prise de conscience, j’en étais bouleversée.

Le film a continué comme ça, heureusement je n’avais pas fait d’actes irrémédiables mais je comprenais là, l’impact de chaque mot, pensée, acte, action. Je découvrais que tout était vibration et la puissance que cela pouvait avoir en bien comme en mal.Je prenais aussi conscience que tout était mémorisé et la différence entre le fait que ce soit posé consciemment ou inconsciemment...

Pendant ce temps mon compagnon s’était épuisé, il était prêt à appeler les pompiers mais il a décidé de réessayer encore une dernière fois. Cette fois ci (il me l’a expliqué par la suite), il est passé en dessous de moi et avec la paume de sa main,m'a poussé très fort vers le haut.

C’est peut-être à ce moment là qu’effectivement j’ai ressenti , une force incroyable me propulser hors de l'eau, c’était d’une puissance inexplicable,  bien loin de celle d’un être humain...

Mon compagnon m’a accompagné vers la petite plage,j’étais dans un état second, je ne comprenais pas ce qui c’était passé, j’étais encore c’est le cas de le dire «  entre deux eaux ».

J’ai mis un certain temps à récupérer avant de pouvoir entendre son récit, j’étais en même temps prise de pleurs ininterrompus, car je voyais en parallèle un film dans ma tête avec une scène terrible où des gendarmes arrivaient dans l’école de mon fils, ils annonçaient à sa maîtresse que j’étais décédée et qu’ils venaient le récupérer …

Je ressentais au fond de moi une culpabilité d’être partie m’amuser dans ce lac sans mesurer le risque que je faisais encourir à mon fils, celui  d’être orphelin.

C’est comme si je n’avais pas assez pris conscience de la responsabilité que j’avais maintenant envers lui, car depuis mon divorce j’en avais la garde et je me devais de l’accompagner en tant qu’être responsable, cela m’incombait totalement…

Je ressentais tout ça comme une grande gifle, encore une prise en conscience de l'importance de la vie.

Là encore, il m’a fallu du temps pour intégrer cette expérience et toujours sans pouvoir en parler autour de moi, chaque fois c’est comme si une graine avait été planté à l’intérieur de moi et qu’il fallait lui laisser le temps de germer.

Et la vie doit continuer avec ses hauts et ses bas, avec en plus ses secrets à l’intérieur de moi… Avec aussi déjà une conscience beaucoup plus élargie et un ressenti de l’humain différent, je captais les pensées des personnes,  la vibration et les mémoires des lieux, des animaux, de la nature..

Pas toujours facile à gérer, avec la vie en société surtout en n’ayant personne autour de soi pour en parler.

Mais actuellement, je sais que c’est mon chemin, que je l'ai choisi et que je dois le faire seule.

Mes voyages dans d'autres plans subtils

Ils concernent l’enseignement que j'ai reçu . Ils ont commencé après mes 30 ans, je me sentais à certains moments très, très fatiguée… J’éprouvais le besoin de m’allonger et rapidement je sortais de mon corps, au début je voyais cette fine corde qui me reliais à mon corps, j’avais un peu l’impression d’être un ballon qui s’envolait  avec une ficelle très longue et souple restant relié à mon corps physique sur Terre me permettant d’être libre comme l’air.

J’avais toute ma conscience, je ressentais et comprenais ce qui se passait en moi et autour de moi. Très étonnée de vivre tout ça sans savoir pourquoi ?

Première rencontre avec un guide qui devait (mais je ne le savais pas encore) m’accompagner tout au long de cet enseignement qui a duré plusieurs années ..

Je le voyais physiquement, c’était un être masculin très grand avec de larges épaules, imposant avec beaucoup de charisme et de douceur. Il avait une grande cape noire. Il m’expliqua que nous allions nous retrouver régulièrement et toujours au même endroit, que le premier arrivé se devait d' attendre l’autre.

Le lieu n’avait rien de très romantique, pour le définir ici sur terre, je dirais qu’il ressemblait étrangement à un abri bus. Mais à mes yeux, il restait magique et tellement chargé de belles vibrations, c’était un réel bonheur pour moi de me retrouver chaque fois en ce lieu, auprès de cet être rempli de bienveillance, de plus sachant que j’allais voyager et partir à la découverte de mondes inconnus ..

La première fois que nous nous sommes rencontrés, il m’a expliqué qu’après la mort physique sur terre, notre esprit et certains de nos corps éthériques se retrouvaient de suite sur un inter-plan qui se trouve juste au-dessus de la vie que nous venions de quitter.

Là, au début, nous ne savons pas trop ce qui se passe, certaines fois nous voyons nos proches pleurer sans trop comprendre pourquoi ? 

Nous ne voyons pas toujours notre corps, quelque fois oui mais sans automatiquement faire le rapprochement avec notre "mort terrestre"

Nous sommes un peu dans le flou, nous avons besoin de rassembler tout ce que nous voyons, entendons, ressentons, tout est un peu vague et perturbant au départ, puis petit à petit nous prenons conscience,  pour certains !!!!

Nous avons du mal à comprendre pourquoi nos proches pleurent alors que nous nous sentons bien vivant , nous essayons de leurs faire comprendre et  nous nous apercevons que tout cela est vain car ils ne nous entendent pas ..

La prise de conscience est un peu soufrante mais en contrepartie, nous nous apercevons que nous avons une vision à 360 degrés et que nous pouvons nous déplacer à la vitesse de la pensée.

Si nous  pensons  à une connaissance qui est en Afrique, nous nous retrouvons aussitôt auprès de lui, nous pensons à quelqu’un d’autre au Canada et nous voilà sur les lieux, ceci a un côté très ludique…

Nous ne captons pas la personnalité des gens mais bien leurs âmes, nous nous apercevons de suite des hypocrites, nous entendons de belles paroles sortir de leurs bouches à notre sujet mais nous ressentons  le contraire au fond d’eux.

Lors de la cérémonie d’au-revoir (sépulture), nous voyons parmi l’assemblée ceux qui viennent vraiment par amour ou amitié pour nous ou  nos proches, d'autres qui sont là uniquement  pour occuper leurs temps. Certaines fois, nous pouvons capter du voyeurisme chez certains qui ne sont là que pour se délecter de la souffrance de la famille, c’est très violent de ressentir que des êtres humains puissent en être là.

Dans ce plan, des guides sont là pour nous accompagner plus haut, mais souvent nous les ignorons car nous sommes encore trop proches de la vibration de la Terre et nous regardons plus en bas qu’en haut.

Nous nous sentons encore proches de ceux que nous venons de quitter et nous pensons que d’ici nous allons pouvoir rester auprès d'eux pour pouvoir les aider..Nos pensées sont encore  humaines, nous croyons ce que nous voyons et nous appréendons l’inconnu .

C’est ici que nous pouvons comprendre et accepter que nous avons quittés la Terre et ainsi continuer notre chemin de vie dans un autre monde ou pas, dans ce cas nous restons accrochés à ce qui se passe sur terre. Imaginez, ce que peut ressentir l'esprit d'un être qui n'a jamais cru à la survie après la mort ?

Il est un peu perdu et se racroche à ce qu'il connaît ...

Voilà pourquoi certains continuent à vivre dans leurs maisons, à aller au travail... d’où des « lieux hantés ». Ils ne comprennent pas pourquoi des personnes viennent s’installer chez eux alors qu’ils y sont encore, ils veulent simplement que les intrus quittent les lieux.

Mon guide m’a emmené dans un cimetière où certains sont encore un peu perdus, ils n’ont pas encore compris leur décès, ils restent auprès de leurs corps physiques, c’est pour eux leur dernier lien avec la Terre. Nous avons rencontré un vieux monsieur qui se promenait dans les allées. Le guide lui a expliqué, que sa vie n’était plus ici sur terre, qu’il allait pouvoir l’accompagner plus haut pour continuer son chemin, s’il le voulait bien... il a refusé car ses enfants étaient dans sa maison, ils changeaient toutes les tapisseries et elles ne lui plaisaient pas du tout.

Le guide m’a expliqué qu’ici comme sur Terre, nous avions toujours notre libre choix et qu’il respectait le souhait de ce monsieur de rester là, d’autres guides passeront pour lui reproposer plus tard.

Lors d'autres voyages, nous sommes partis à la découverte des sept plans du monde subtil, qui eux comprennent des inter-plans..

Dans le premier, le plus proches de la vibration de la Terre, se trouvent les esprits imparfaits.. avec une prédominance de la matière sur l’esprit, il y a des faux savants qui utilisent leurs connaissances avec orgueil, jalousie, ignorance. Des esprits légers qui sont assez ignorants, ils sont moqueurs, quelquefois frappeurs, très malins. Des esprits impurs qui sont grossiers, ils aiment faire du mal par plaisir. Ils sont toujours très friands de certaines séances spirites sans protection.

Dans le deuxième, les esprits sont neutres, ils ne sont pas assez bons pour faire le bien et pas assez mauvais pour faire le mal…

Dans le troisième, nous rencontrons des esprits bienveillants, ils rendent des services aux humains avec beaucoup de savoir et de bonté…

En visitant tous ces plans, j’avais l’impression de visiter une entreprise en partant de la base et en montant progressivement dans la hiérarchie. Avec cependant une grosse différence, partout j’étais accueilli avec joie et amour, c’était vraiment avec plaisir qu’ils tenaient à m’expliquer tout le fonctionnement de leur plan ainsi que leurs rôles. Il n’y avait pas de supériorité de qui que ce soit, uniquement une entre-aide, une unité avec chacun à sa juste place.

Chacun travaille pour sa propre évolution et pour l’évolution des autres et de l’univers, chacun à son importance.

Je me disais, qu’en faisant ce genre de visite dans une entreprise sur la Terre, je rencontrerais certainement des êtres sur la défensive avec des pensées telles que : «  Qui c’est celle là, qu’est ce qu’elle nous veut ou que  vient elle nous prendre ». Une certaine réticence à partager leurs savoirs.

Alors que là, c’était le contraire, ils s’inquiétaient de savoir si j’avais bien tout compris ou si j’avais besoin de plus d’informations. De vrais Amours !!!

Nous voilà dans le quatrième plan qui correspond aux esprits sages, ils ont beaucoup de qualités morales, une vision juste sur les êtres humains et les choses, sans aucun jugement.

Au cinquième plan, se trouvent les bons esprits avec une prédominance de l’esprit sur la matière, ils comprennent la source. Ils sont très heureux du bien qu’ils font, certains ont la science, d’autres la sagesse, la bonté, le savoir.

Plus je m’élève dans les plans, plus je m’aperçois que je me transforme, au début j’avais encore une forme humaine nébuleuse, puis je me suis éthérée de plus en plus, pour devenir énergie et lumière. En croisant d’autres petites lumières, surprise !!! je m’aperçois que je les reconnaissais par leurs vibrations...

Je me retrouve maintenant devant d’immenses écrans alignés, un peu comme dans la tour de contrôle d’un aéroport, mais c‘est géant. Je suis dans le sixième plan (L’observateur de l’Univers). Je vois sur le premier écran la Terre telle qu’elle est à l’instant T, puis sur les écrans suivant j’aperçois son évolution et là horreur, j’hurle en voyant la vision du dernier écran, c’est horrible… De suite, les guides me rassurent en me disant que c’est l’évolution prévue si les énergies diffusées sur Terre restent identiques à celles actuelles. Mais que tout peut changer en mieux ou en pire, selon ce que vont êtres les énergies délivrées par les humains sur Terre, selon les vibrations émises.

Là, grosse prise de conscience sur le fait que l’humain est énergies et vibrations comme tout ce qui existe, d’où l’importance de comprendre qu’à chaque seconde selon la vibration générale propulsé, l’avenir se crée …Waouh !!

** Explication de la prise de conscience au bas du texte

De là, j'ai vu aussi le fonctionnement de l' Univers, comme tout est bien orchestré, l'impact des planètes les unes sur les autres, j'étais ébahie . Ils m'ont expliquer que pour l'instant, vu que j'étais une Terrienne, ils m'expliquaient plus spécifiquement le fonctionnement de la Terre avec ses  cycles de vie .

En quittant ce sixième plan, mon guide m’invite à le suivre sur le septième

Je ressens très intensément qu’il y a quelque chose de sacré sur ce plan et que ce n’est pas pour moi, j’en fais part à mon guide…il me dit que si et que je dois le suivre avec confiance, qu’il est là pour m’accompagner. Ce que je fais car je sens sa bienveillance. Nous arrivons l’un à côté de l’autre et là j’aperçois au loin une magnifique petite étoile très brillante, d’une puissance incroyable qui irradie une lumière et un Amour incroyable, je me sens enveloppée d’une douceur et d’une bienveillance unique, inexplicable… J’entends (télépathiquement) «  Sois la bienvenue Annie, je t’attendais »

Surprise et émue je réponds «  Nous nous connaissons »

Bien sûr puisque je t’attendais, après avoir papoté un peu, cette lumière me dit «  je vais te transmettre quelques messages importants » :

Le premier est : «Qu' être spirituel, c’est prendre conscience que l’on fait partie du tout et que le tout fait partie de nous »

Je comprenais en même temps «  car nous sommes énergies »

Le second : « Sur Terre, existe qu’une seule race, des Terriens…que chacun respecte sa mère la Terre et honore son père le Soleil, identiques pour tous.

Avec ma compréhension «  cela permettrait d’éviter les guerres »

Le troisième : «  Il a été envoyé sur Terre des messagers tels que : Bouddha, Brahma, Jésus, Mahomet, Yahvé et bien d’autres encore, tous avec un seul et unique message «  Aimez-vous les uns les autres ».

Pour comprendre « Ceci a été, par la suite transcrit par les hommes ».

Le quatrième : Les religions peuvent servir de béquilles pour ceux qui n’ont pas de croyance directe à autre chose que cette vie Terrestre.

Je ressentais qu’il ne fallait surtout pas qu’elles deviennent des fauteuils roulants car on ne devait pas dépendre de qui ou de quoi que ce soit.

Tout est en nous pour être autonome et indépendant.

D’autre part, lorsqu’on se matérialise à nouveau, nous avons  une petite partie de cette lumière divine en nous , elle nous permet de rester reliés avec le tout.

J’étais ébahie par la résonance en moi de ses propos, encore de grandes prises de conscience, très étonnée de vivre un moment inestimable comme ça, d’avoir accès à ces informations, de me sentir en totale vibration avec cette étincelle divine et que tout se passe dans la plus grande des simplicités.

J’ai remercié et je suis repartie avec mon guide. Je ne le savais pas encore mais c’était la dernière fois que je le rencontrais …

Par la suite d’autres m’ont guidés dans mon enseignement et m’ont permis de vivre des expériences de modification de conscience.

                   *******************************************

** L’humain à évoluer ces dernières décennies, vers le savoir pour avoir le pouvoir et l’avoir, cette vibration est en lui maintenant par croyance, ce qui crée chez lui du stress perpétuel dans un état de compétition (vouloir être le meilleur dans tout, quelquefois à n’importe quel prix). Ceci a été expédié dans la conscience collective, ce qui nous est ensuite renvoyé. Nous pouvons constater le comportement des dirigeants de ce monde, ils sont encore dans cette vibration, et nous nous en plaignons …Mais nous avons exactement ce que nous avons créé.

Ce qui nous permet de comprendre que si nous voulons changer le monde, il faut commencer par prendre conscience, qu’il nous faut d’abord commencer par nous changer. Adopter une autre façon d’être…Etre uniquement dans ce moment présent conscient de ce que nous envoyons dans la conscience collective.

Inutile de déblatérer notre colère envers tout ceci, nous ne faisons qu’entretenir ces vibrations négatives.

Comprenons que si nous entretenons en nous, à chaque instant de notre vie, des vibrations d’Amour, de respect, de Paix, de Sérénité, d’honnêteté, de Joie, celles-ci auront un impact sur notre entourage, sur la conscience collective, sur le monde et sur l’Univers.

Et tout cela nous reviendra comme un boom-rang. Voilà pourquoi nous attirons ce que nous sommes, personnellement et au niveau de la société, de la planète...

A nous de savoir ce que nous voulons créer pour l’évolution de l’humanité. D’où notre très grande importance dans l’Univers, nous sommes le maillon indispensable dans cette création. Ce qui nous fait prendre conscience de notre responsabilité. Nous sommes tous des êtres responsables ici ou ailleurs.

« Un malade ne peut pas soigner un malade », le premier travail est de se soigner soi-même d’abord, d’être en accord avec son être intérieur et sa conscience, sans porter de jugement sur les autres, chacun son propre chemin.

Ensuite nous avons la conscience Universelle où toutes les mémoires sont présentes, d’où nous pouvons recevoir le savoir dans le seul but cette fois-ci, d’aider l’humanité.

Si nous nous ouvrons à cette conscience, nous devenons spectateur et acteur de l’évolution de l’humain, de tous les autres règnes, de notre planète, de l’Univers. Nous travaillons dans l’Amour inconditionnel, relié au tout, chacun à son niveau et à sa place. Nous avons conscience de notre responsabilité et essayons de l’assumer du mieux possible, en essayant d’être toujours dans ce moment présent et de donner le meilleur de soi.

Voilà pourquoi il est nécessaire, que l’humain comprenne la nécessité de travailler sur lui, sur sa propre vibration en ayant conscience de l’impact qu’elle a sur les autres, sur l’environnement, sur la planète et sur l’Univers.

Si chacun fait son propre travail, il créera l’Harmonie en lui et autour de lui.

C’est un peu comme nous, lorsque nous voyons la pluie tomber, nous pensons que toutes les gouttes sont identiques et non, elles sont toutes différentes et elles ont chacune leur propre rôle ?

Chacune doit faire son travail du mieux possible sans s’occuper de ce que font les voisines, elles doivent uniquement hydrater la partie de terre juste en dessous d’elle. Si chacune fait bien ce qu’elle a à faire, la Terre sera toute hydrater.

Il en est de même pour les humains, ne pas s’occuper de ce que font les autres mais être en harmonie avec soi-même pour pouvoir créer l’harmonie autour de soi.

Ceci est très important de comprendre que nous vibrons notre intérieur et que nous attirons ce que nous sommes, de plus nous l’envoyons dans l’Univers. Voyez-vous l’impact ?

Nous avons notre conscience personnelle pour nous guider, ce qui veut dire que si nous sommes honnêtes avec nous-mêmes, nous ressentons très bien ce que nous faisons, ci cela est bien ou mal par rapport à nous-mêmes et aux autres… Nous avons notre libre choix et ce sera à nous de l’assumer totalement par la suite, envers nous mais aussi envers la conscience collective où nous envoyons toute cette vibration.

Tant que nous sommes dans cette énergie d’avoir et de pouvoir, nous récoltons ce paradigme…

 

 

Expériences de conscience modifiée.

Deux départs de cette Terre:

1er:

J'étais une personne âgée en fin de vie, je ne pouvais plus respirer, je n'avais qu'un infime filet d'air qui passait et juste le fait de m'accrocher à ce brin d'air, m'épuisait.


Je ne voulais pas cesser de respirer car j'avais peur de l'inconnu, de quitter cette Terre, de mourir, au bout d'un certain temps je sentais mon coeur de plus en plus fatigué, je n'en pouvais plus...

Il a bien fallu me rendre a l'évidence et accepter de lâcher, de toute façon je n'en pouvais plus, j'étais à bout, complétement épuisée...

J'ai donc cessé de respirer et là instantanément, je me suis retrouvée libre, vivante, respirant à pleins poumons, comme j'étais étonnée et heureuse en me disant " si j'avais su, j'aurai abandonné cette lutte plus tôt"

J'étais au dessus de mon corps , tout était vaste, je ne savais plus où regarder, où me diriger, quelle liberté...vision à 360°, déplacement à la vitesse de la pensée..étourdissant..

2ème:

Je nageais dans un océan, je savais au fond de moi que c'était perdu d'avance, aucune âme qui vive en vue, ni aucune Terre..

Je continuais quand même malgré l'épuisement qui se faisait ressentir de plus en plus..
Je ne voulais pas abandonner, je continuais à nager, nager..

Il a bien fallu que je me rende à l'évidence d'abandonner, il est difficile ce moment où je dois lâcher mais je le fais..

Je me sens couler, avaler de l'eau et là rapidement je me sens au-dessus de l'océan, vivante et étonnée de pouvoir à nouveau respirer sans problème..

J'ai compris que ce n'était pas la mort qui faisait souffrir, mais le fait de résister à ce passage ...

L'arrivée sur cette Terre:

Après avoir choisi ma famille, mon esprit à incorporé le foetus lorsqu'il avait 3 semaines..

Au début, j'ai fait des vas et viens entre les deux mondes, puis au bout d'un certain temps, je me suis installé complètement, j'entendais tous les bruits environnants..

J'ai continué à me développer sans savoir ce qui allait se passer, je sentais que je prenais de plus en plus de place, je sentais que j'étais à l'étroit et je me demandais ce qui allait se passer.

Je n'avais pas trop envie de quitter ce lieu, la peur de l'inconnu mais je ressentais que je n'avais pas trop le choix.

J'ai senti que je basculais, ma tête s'est retrouvée en bas, petit à petit je sentais comme une force qui me poussait vers un petit passage.

Je n'avais pas envie de m'y engager, mais malgré moi, cette force continuait à me pousser, alors je me suis engagé dans ce passage étroit, mon corps suivait en se tortillant dans tous les sens avec douleurs, toutes ces contorsions me faisaient souffrir, que ce chemin était long..où allait-il m'emmener ?

Et voilà que ma tête se retrouve libre et là c'est l'horreur..

En premier une grosse lumière m'éblouie puis je ressens du froid qui me glace, quelque chose rentre en moi qui me fait mal ( maintenant je pense que c'est l'air).
Je pleure de toute cette souffrance et là je ressens des rires autour de moi, je me dis " en plus on se moque de moi", mes pleurs de douleurs les font rires...quelle tristesse..

J'ai pris conscience suite à cette expérience que lorsqu'une âme arrive sur Terre, elle pleure et les autres rient ( c'est ce que nous appelons la naissance)

Lorsqu'une âme quitte la Terre, les gens pleurent alors qu'elle sourit en laissant souvent un rictus sur le visage de la personne qui vient de décédée ( c'est ce que nous appelons la mort, l'âme hors)).

Pour moi, il est plus facile de quitter ce monde car on retrouve une liberté avec une conscience élargie et tout ce que cela comporte..
Alors que lorsque nous arrivons sur cette Terre, notre conscience devient restreinte dans ce corps humain avec l'oubli d'avant .

Je rajoute un témoignage, celui de Claudine Hulet et de son fils de 6 ans ...

Bonjour, je me présente un peu .. à l'âge de 9 ans, lors d'une intervention chirurgicale, j'ai été aveuglée par une lumière, j'ai également vue des rosaces et là je me suis " réveillée" en pleine intervention, je me suis assise, je me souviens avoir penser qu'ils m'ont mal endormi.

Je me suis rapprochée du chirurgien, et l'interpellation de ne voir aucune réaction de sa part me semblait pas normal, et je me suis encore rapprochée de lui, il avait des yeux d'un bleu magnifique ... j'étais devant lui, je bougeais et rien, cela semblait bizarre, je bougeais, je bougeais et rien comme réaction !

La porte s'ouvrit et là un infirmier l'a rejoint, l'autre infirmier tenait un bac réniforme en main. Curieuse de nature, je me suis approché de cet infirmier pour voir ce qu'il contenait, mais il le laissa tomber dans un vacarme assourdissant, je me dirigeais vers ce bac, quand soudain j'ai entendu une voix venant de nul part, c'était comme un ordre avec une douceur ... " Claudine, que fais-tu ici, ce n'est pas ton heure, retourne te coucher "

J'ai regarder partout autour de moi, et je ne voyais personne me parler ... j'étais vouée à l'obéissance, et me suis assise à ma place avant de me recoucher. Au réveil, j'ai entendu ma grand-mère dire à mon père " Ils l'ont trop endormie, mais ils ont su la réveillée, c'est pour cela qu'ils l'a garde une nuit de plus en surveillance ... J'avais gardé cela " caché " pour ne pas me faire passer pour " folle ".


Mon fils Nicolas, n'avait pas 6 ans lorsqu'il eu un très grave accident due à une ruade de cheval ... lors de l'ablation des broches, il est revenu du bloc en étant terrifié, il avait perdu le langage, et avait rétrogradé à un enfant de 2 ans ... Il avait " peur " ... il voyait des messages s'écrire sur le plafond, des mains venant le " chercher " et ensuite il a commencé à parler à son Ange ... Durant quelques années ... jusqu'en janvier 2008, il est arrivé en pleures, " m'man c'est ma dernière année, j'ai vu mon Ange et je sais " J'ai essayé de le rassurer, d'en savoir un peu plus ! Là, il m'a dit " Mon Ange, m'a emmené devant pleins de miroirs, et devant chaque miroir il y avait une personne, et pour chaque personne j'ai une mission à faire... je sais, c'est ma dernière année " J'ai eu les larmes qui ont partagées les siennes ... nous avons échangé mon EMI .. et je réconforta avec trop peu de mots ... Il me dit " j'ai juste peur " ... pfffffffff que dire ... que faire, vraiment non préparée à cette épreuve !!! Je le rassura au mieux ...


En juin 2008, il rentra à nouveau en pleures ... " M'man j'ai fait un rêve-cauchemar ... c'était concernant sa petite amie ... voici le texte qu'il a écrit

" Je préfère être seul avec toi, je resterai à tes côtés, je t'en prie fais-moi confiance.. Où que tu sois, je devrai intervenir
Reste à mes côtés et je veillerai sur toi
Je peux te raconter, j'ai fait un rêve ... un cauchemar plutôt. On s'était fait la promesse, celle de voir les étoiles ensemble, je me suis habillé, mais impossible de me souvenir où nous devions nous retrouver.
J'ai commencé à paniquer, je voulais te voir mais je ne savais comment.
J'ai parcouru des plaines et des montagnes, je me suis retrouvé dans le désert, j'ai traversé pleins d'endroits puis j'ai compris que je n'avais nul part où aller ! Je voulais simplement te voir, j'ai crié ton nom ... Quand je me suis réveillé, tu n'étais pas là ....
On ne pouvait se retrouver car on ne s'étaient rien promis
Je te promets d'être là, et serai toujours là
On se retrouvera ..."


J'ai simplement pleuré avec lui, ne sachant rien faire ! Je voyais dans son regard " cette peur " alors j'ai essayé de le rassurer du mieux que j'ai pu, et là à l'intérieur de moi " je savais " ... !!!

Au son d'une ambulance, je sursautais, ... le 3 octobre 2008, revenant de son travail, il était une nouvelle fois en pleures, " il y a des cons sur la route ... un qui est sorti de l'autoroute, m'man je peux te dire que ce n'est pas moi qui ai contrôlé la voiture, elle s'est mise ainsi et ainsi et il n'y a pas eu d'accident, mais je te jure, ce n'étais pas moi qui roulait .." Bien entendu je lui ai fait encore une leçon de conduite ( entre-autre)

Quand Nicolas nous quittait, il avait pris comme habitude, de faire des " rappels " de bisous, de j't'aime m'man .... comme si c'était pour la dernière fois !!!

Et sur le même pont, le 6 octobre 2008, une dame lui coupa la route et Nicolas décéda sur place !!! J'ai retrouvé son texte sur sa table de nuit ainsi que le texte dessin que je lui avais fait pour ses 23 ans ...

Cette dame a été reconnue à 100% en faute. ...

Nicolas a réussi pleinement sa mission, car depuis son sacrifice j'ai pris le chemin de la lumière pour découvrir qui j'étais ... Mon Ange est près de moi, juste de l'autre côté, et j'ai eu des ressentis merveilleux, dont l'orbe blanche dont l'intérieur était en or ... les plumes ... son prénom qui se fait entendre tous les jours ... je n'ai pas " peur " pour lui car c'était un Être tellement merveilleux, fusionnel ... j'ai juste gardé ma tristesse de mon coeur, qui est toujours présente ...

Écrire un nouveau commentaire: (Cliquez ici)

123siteweb.fr
Caractères restants : 160
OK Envoi...

evelyne jeandel | Réponse 30.07.2018 15.41

je suis abasourdie. Je retrouve dans votre témoignage plein de souvenirs perso, alors que je ne pouvais les raconter car ces souvenirs sont venus de rêves

eve | Réponse 19.06.2017 17.22

j'ai abandonné ma peine, près du corps de mon fils de 19ans afin qu'il puisse vivre sa vie dans l'au-delà.et Dieu a fait le reste...

Annie 24.07.2018 10.44

C'est très beau et très courageux de votre part, c'est cela l' Amour inconditionnel, que l'autre puisse être heureux même loin de soi <3

Voir tous les commentaires

Commentaires

14.10 | 09:34

Merci beaucoup ...

...
26.09 | 07:06

plusieurs vie sur terre.j en ai eu 7.trop de souffrance lorsque l ont perd ceux que l ont aime.j ai donnè pas envie de revenir.il y a une fin a tout

...
24.09 | 08:23

Bonjour,
Voici un lien qui vous expliquera:

https://bienetreblog.com/2018/06/09/comment-savoir-si-vous-etes-un-enfant-indigo-cristal-ou-arc-en-ciem/

...
24.09 | 07:04

bonjour je viens de vous découvrir, comment faire pour connaître ce à quoi nous correspondons ? Corinne est indigo de première génération que suis je ?

...
Vous aimez cette page